Préparation de vos pieds avant un trail

L’équipe médicale vous communique la démarche à suivre pour préparer vos pieds :

J-3 semaines
Si votre peau à tendance à faire des phyctenes, c’est à dire des ampoules, il faut épaissir votre capiton plantaire en le tannant.
Tous les matins après séchages des pieds appliquez du jus de citron ou de l’acide citrique que vous trouverez chez votre pharmacien, dilue à 3% .

J-2 semaines
Vous pouvez massez vos pieds matin et soir avec une crème à base de beurre de karite, comme la crème Nok de chez akileine. Le beurre de karite est réparateur, protecteur et hydratant.
Vous continuez néanmoins le tannage au citron.

J-1 semaine
Faire un soin chez un podologue, si vous avez des durillons, cors, callosités au talon pour éviter les ampoules qui se forment plus rapidement sous ceux ci.
Ce dernier retirera l’hyperkeratose en ayant soin de laisser une couche protectrice.
Il effectuera également une coupe d’ongle adaptée pour éviter les ongles incarnés et désépaissira ceux ci afin d’éviter les hématomes sous les ongles.
Si vous avez un trouble de la transpiration,votre podologue pourra vous aider à limiter la
macération.

Jour J
Choisissez des chaussures adaptées, déjà utilisées pour ce genre de course, et prévoyez plusieurs paires, car rien de pire qu’un pied qui macère .
Prenez également des chaussettes de rechange sur le parcours.
Si vos pieds ont tendance à gonfler prévoir une paire vers le milieu du parcours avec une pointure au dessus.
Il existe des chaussettes anti frottement et sans couture, renseignez vous auprès de votre magasin de sport.
Évitez l’emploi de formol quel qu’en soit la concentration, car cette substance freine la transpiration nécessaire au pied.
Vous pouvez mettre de la crème Nok sur vos pieds, si votre peau est très fragile les laboratoires Akileine conseillent de mettre jusqu’à la moitié du tube sur chaque pied pour les épreuves les plus longues.