Au bout et à bout du trail de LINFERNAL

Nous nous sommes retrouvés à une bonne quinzaine au restaurant de la demoiselle pour courir sur la dernière partie de la reconnaissance du trail de l’infernal.

Ce lieu sera le 53ème kilomètre et un point de ravitaillement de l’ultra trail de l’infernal.

La température extérieure est de -8°C, le ciel a du mal à se découvrir.


Ce dernier tronçon à l’air plutôt roulant et heureusement car les trailers auront 53km dans les jambes, mais pour la beauté du trail il restera quelques montées imposantes avant la descente finale vers le stade des Perrey.

Aujourd’hui la reconnaissance nous emmènera au stade des Perrey après 21km et 685m de dénivelé positif et 800m de dénivelé négatif.

Le groupe est prêt à donner l’assaut

Le premier kilomètre est plat et nous fait longer l’étang de la demoiselle

, parfait pour l’échauffement.

Marie la vttiste ferme la route.


Une première montée nous rappelle que nous sommes sur un parcours de trail, 400m de montée et 63m de dénivelé positifBelle foulée Jean Charles et surtout en montée !

Marie a abandonné son vtt pour savourer cette montée.

La logistique est très au point, le parcours de reconnaissance est balisé, merci à Bernard Cunat.

Au 5ème kilo nous arrivons à Bellefontaine, le parcours est magnifique, les 5 kilomètres suivant sont sur du plat et des descentes. Seul le dernier kilomètre pour arriver au chalet de Puisieux est montant.


Et la pour montrer que nous sommes bien sur l’infernal, un trailer se blesse à la cheville.


Un petit groupe de vttiste et trailer nous rejoignent. Ils sont pas encore échauffés a contrario du 1er groupe qui avance à un rythme infernal (11 à 12km/h), la dernière partie du parcours nous incite à aller plus vite.

Des petites pauses pour attendre le reste de la troupe
Une petite grimpette après le chalet de Puiseux puis une descente sur 1KM200.
Pour ceux qui se croyaient arrivés, une montée infernale sur 2KM200 et 154M de dénivelé positif va calmer les plus aguerris.
Gerard jusqu’au bout !
Où sont les belles foulées de Jean Charles !

Les visages se crispent, les corps sont fatigués, mais quelle bonheur !!!!

Après cette épreuve, il nous reste 5KM à effectuer sur du plat et une belle descente de 2KM nous faisant passer de 617m à 424M d’altitude.

El là le moment grâce pour les futurs trailers du 31 ET 72km le stade des perrey avec sa foule immense et son car podium le 13 septembre 2009.

Pour nous retour dans la camionnette et un sentiment de bonheur d’avoir effectuer les 1, ou 2 ou 3 ou 4 ou 5 reconnaissances du beau trail de l’infernal.